Noël à Douai

Photo prise à Douai, porte de Valenciennes, cette année illuminée. Retour sur un type de prise de vue que j’aime bien, grâce à ma complice de photo.

Beffroi de Douai

Photo prise d’un détail dans cour de la Mairie et le Beffroi de Douai en arrière-plan. Pour la descente du Père Noël la Mairie s’était habillée de rouge.

Descente du Père Noel à Douai

Photos prises lors de la descente du Père Noël à Douai ce dimanche 15 décembre 2019. Un pincement au coeur pour tous les participants. C’est la première fois qu’ils reviennent au beffroi depuis le drame d’il y a 3 ans. J’ai pu les accompagner tout en haut où la vue sur les rues de Douai et la foule était imprenable. Visite totalement imprévue, je n’avais que mon téléphone et peu de temps pour me concentrer sur les photos.

Vue sur le marché de Noel
La Mairie s’était mise aux couleurs de Noël
Il y a foule, on attend qui à votre avis ?
Le Père Noël bien sûr !!! Il est là ! Pour de vrai !

11 novembre à Douai

Photos prise lors des commémoration du 11 novembre 2019 sur la Place d’Armes de Douai (59), sous une pluie battante.

Mascotte

Repère mis au sol

Au Monument aux morts

Sonnerie aux morts dans l’escalier de l’Hôtel de ville

M et Mme Gayant

Photos prises ce mardi de Gayant, après la grisaille de dimanche les voici sous un beau soleil. Ils n’en paraissent que plus grands je trouve.

M Gayant se met au vert

Photos prises sur la place Carnot, l’angle de vue fait croire que M Gayant se promène dans la campagne.

Le chef du protocole

Photo prise ce mardi de Gayant, être Chef du protocole est une lourde responsabilité, il ne faut pas que les porteurs trébuchent.

Les porteurs de Gayant

Photos prises ce mardi de Gayant, après 3 jours de festivités la fatigue se fait sentir mais les porteurs sont toujours là, à perpétrer la tradition. Petite je ne comprenais pas pourquoi les géants avaient autant de pieds.

La rentrée des Gayants

Photo prise le mardi de Gayant, ce jour où les Gayants s’arrêtent devant chaque café, les douaisiens en profitent pour les approcher de plus près. On est loin de la foule des dimanches de Gayant. J’aime beaucoup ce moment car au détour d’une rue on voit leur immense silhouette dominer la circulation. Les rues prennent une autre dimension et on se surprend à avoir le nez en l’air. Ce même soir les Gayants rentrent et on ne les revoit plus jusqu’à l’an prochain.

La roue de la fortune

Photos prises après le Rigodon à Douai du char de la roue de la fortune, tirée traditionnellement par un cheval, qui entre parenthèse reste imperturbable malgré la foule.

En 1664, les échevins, soucieux d’embellir encore la procession, décidèrent que de grands chars, construits par les corps de métiers, défileraient chaque année. Le seul qui subsiste aujourd’hui est celui de la Roue de la Fortune.
Différent des autres chars qui représentaient des scènes bibliques et antiques ou des allégories, la Roue de la Fortune figurait la corporation des charrons et tonneliers.
Le char se compose de six personnages : un collecteur d’impôts, un paysan, un procureur, un Espagnol, une fille de joie (Mlle Rose) et un militaire suisse. Le char avance, tiré par un cheval, et un plateau incliné sur lequel les personnages sont disposés en cercle, tourne. Les personnages se trouvent alors, chacun leur tour, devant une femme aux yeux bandés : la Fortune. (http://www.ville-douai.fr/index.php/Outils/imprimer?idpage=13991&idmetacontenu=5053)